L’entretien et les traitements du bois

 

La protection des bardages

Lorsque le bois choisi n’est naturellement pas durable, un traitement est nécessaire qui a pour but de protéger le bois des attaques des champignons et insectes, à la manière d’un vaccin.
Les bois peuvent être ainsi traités en autoclave, modifiés thermiquement, imprégnés d’huiles ou même laissés bruts… du moment qu’ils atteignent la classe de risque désirée.

Le vieillissement du bois

Naturellement, un bois non protégé réagit sous l’effet du soleil et se colore d’une élégante teinte gris argenté, que l’on peut très bien décider de conserver ainsi. Si l’on souhaite éviter le phénomène de grisaillement, on peut recouvrir le bardage d’une peinture à bois (opaque), d’une lasure (teintée ou non) ou d’un saturateur qui le protègera des rayons UV.

 

Bardage gris buen entretenu

 

Plus une finition est opaque, moins elle laisse passer les rayons du soleil et moins ces derniers altèreront sa couleur.
Les peintures opaques exigent un entretien moins fréquent que les lasures (certaines peintures sont garanties jusqu’à 15 ou 20 ans).

Pour en savoir plus sur la classification des bois, consulter le site du CNDB .

 

 

Pourquoi le bois ? Qui sommes-nous ? Nos garanties Nos prestations Nos réalisations Mentions légales Poser une question